L'Oreille en Vrac | L’Ombra
16137
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16137,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

L’Ombra

La scène se déroule à Nuremberg.

Wolfango est un étudiant sans âge. Il erre dans sa petite chambre. Parmi les livres innombrables et leur savoir désuet, il ressasse les temps sombres de son existence. Soudain le spectre d’une femme vient interrompre ses souvenirs. Le vrai songe peut alors commencer et avec lui le voyage intérieur qui mène ce couple étrange à travers leurs regrets jusqu’à l’acceptation de l’inéluctabilité.

On retrouve ici les grands thèmes chers à l’opéra romantique tels que l’amour impossible ou encore l’opposition du savoir aux sentiments. Cependant le huis clos et la forme « courte » de l’œuvre implique de formidables contraintes dans les choix de représentation. Ce couple qui occupe la scène à lui seul durant toute la durée du spectacle a quelque chose d’inédit et d’incroyablement moderne.

Opéra de chambre pour deux solistes, choeur de femmes et orchestre


Mise en scène : Luc BIRRAUX
Direction musicale : Antoine REBSTEIN
L'ombra (soprano) : Cécile HOUILLON
Wolfgango (ténor) : Louis ZAITOUN

Category
Classique